Excellent
10034 Évaluations
Trustpilot 4.5 stars
  • Blog
  • Favoris
  • Vos commandes

Quel casque modulable choisir ? TOP 6 Casques Moto Modulables

Classement et comparatif 20 avril, 2020

Comparons :

Quel casque modulable choisir ? Comment choisir ? On opte pour un casque modulable silencieux ou un casque modulable léger ? ou tout simplement pour un casque modulable pas cher offrant de bonnes caractéristiques ! Découvrez notre meilleures sélection TOP 6 de casque de moto modulable.

Voici les meilleurs casques de moto modulables. Un type de casque, très pratique, permettant de lever et baisser la mentonnière quand vous en avez envie. Ils sont tous Premium et avec un espace disponible pour l’installation d’un kit bluetooth :

  • Casque modulable HJC RPHA 90S Carbon
  • Casque modulable Schuberth C4 Pro Carbon
  • Casque modulable Shoei Neotec 2
  • Casque modulable AGV Sportmodular
  • Casque modulable X-Lite X1004
  • Casque modulable LS2 Vortex

Quelles sont les différences ? Lequel est le meilleur ?

Le point commun des casques modulables

Avant tout, si vous vous demandez quel est le point commun de tous ces casques modulables c’est que la calotte extérieure est fabriquée en fibre. Un point important.

Effectivement, on rappelle que la calotte externe permet de résister aux impacts, et qu’elle peut être fabriquée en fibre ou en résine thermoplastique. Les calottes en fibre sont les plus résistantes – de fait, la fibre est utilisée pour tous les casques racing – s’agissant des casques les plus haut-de-gamme et incorporant les meilleurs systèmes et matériaux pour le reste.

Voilà donc, exactement la spécialité de tous ces casques

Casque modulable HJC RPHA 90S Carbon : la nouveauté 2020

Commençons par une nouveauté : l’HJC RPHA 90 S et le RPHA 90 S Carbon. Deux modèles qui viennent tout juste d’arriver sur le marché. Il s’agit des casques Premium de la marque HJC.

Ces deux modèles comptent les mêmes caractéristiques, la seule chose qui change c’est que le 90 S « standard » compte une calotte fabriquée d’un composé de fibres de verre et fibres de carbone, alors que le 90 S Carbon comme son nom l’indique, il est fabriqué totalement en fibre de carbone.

Cela veut dire que le 90S Carbon a une esthétique plus sportive, mais il est aussi vrai que le 90 S a un prix plus compétitif ; de 70 à 100€, dépendant des couleurs et design du casque.

Pour ces deux modèles, il y a l’homologation P/J – permettant de circuler avec la mentonnière évidement fermée mais aussi ouverte en toute légalité. Pour terminer, la fermeture est une jugulaire micrométrique. Le reste des caractéristiques est bien en lignée avec tout ce que l’on peut espérer d’un bon casque pour un usage Touring et /ou quotidien : écran solaire intégré, intérieur confortable, entrées d’air faciles à utiliser même avec des gants portés, ils sont préparés pour incorporer un intercom, etc.

En résumé, on a ici deux modèles qui viennent d’arriver pour parfaire la gamme Premium des casques modulables HJC.

Casque modulable Schuberth C4 Pro Carbon : avec bluetooth

Passons maintenant au Schubert C4 Pro et C4 Pro Carbon. Effectivement, la marque allemande Schuberth vient avec deux versions du C4 selon la fibre utilisée pour la fabrication de la calotte.

La version Pro est fabriquée en fibre de verre avec d’autres composés alors que le Pro Carbon est fabriqué à 100% en fibre de carbone. Il y a donc aussi logiquement une différence de prix entre ces deux modèles qui s’expliquent justement avec ce motif.

S’il y a une chose à souligner absolument de ce casque, c’est sa pré-installation de l’intercom. Comme pour la plupart des casques, il y a un espace disponible pour l’installation du kit bluetooth, mais pour ce C4 Pro son installation est l’une des plus simples qui puisse exister dans le monde.

Il suffit d’acheter le SC1 ou le SC2 pour l’introduire sur le côté arrière du casque, conçu pour ça. Il n’a pas d’écouteurs à désinstaller ou installer, l’intercom ne ressort pas à l’extérieur, rien de tout ça. De cette manière, on a un casque modulable avec bluetooth intégré, un résultat très réussi.

C’est pour cette raison que l’on obtient cette ligne aérodynamique, plus épurée ; on en vient donc au deuxième point fort de ce Schuberth : son insonorisation.

Le design est propre, les rembourrages intérieurs sont conçus pour réduire le bruit, les entrées d’airs sont plus petites, etc…. tout a été conçu pour offrir un casque silencieux.

Concernant le reste, le C4 Pro et sa version Carbone répondent à tout ce que l’on recherche d’un casque modulable : écran solaire intégré, grand écran transparent, bon champ de vision, inclus une lentille Pinlock, la fermeture est une jugulaire micrométrique, etc. Le seul point faible ? Peut-être l’absence de la double homologation P/J ?

Casque Shoei Neotec 2 : le modulable de référence

Passons maintenant à un casque, qui a été une référence pendant de longues années : le Shoei Neotec. La marque japonaise a amélioré cette version il y a quelques années, qui a fait repensé à toutes les normes d’un bon casque modulable. Le Shoei Neotec 2 est un équilibre parfait entre fonctionnel et qualité.

Il dispose d’une calotte très résistante fabriqué d’un composé de fibre, tous les intérieurs sont confortables et amovibles. Le casque offre une excellente réduction du bruit, avec le Schuberth c’est le meilleur casque pour l’insonorisation du bruit.

Son écran transparent offre un large champ de vision, inclus lui aussi la lentille antibuée Pinlock et compte aussi un écran solaire intégré. Que ce soit le système de l’écran solaire intégré que le système d’aération, son utilisation est simple et se fait facilement.

La fermeture est une jugulaire micrométrique en métal tout comme le système d’ouverture de la mentonnière. Qu’est-ce que ça veut dire ? Tout ça, se traduit par une bonne durée de vie, que vous n’entendrez pas craquer le plastique, etc.

En plus, l’ouverture de la mentonnière est super facile avec un grand bouton rouge central que vous pouvez utiliser, même avec des gants portés. On peut voir que Shoei à soigner tous ses détails même les plus petits et sa qualité, comme toujours pour cette marque japonaise.

C’est donc pour toutes ses raisons et sa double homologation P/J que le Neotec 2 est un succès dans le secteur des casques modulables même s’il coûte son prix ! Ah, il ne faudrat pas oublier non plus de commenter qu’il y a la pré-installation pour l’intercom SRL et offre un résultat très bien intégré.

Casque modulable AGV Sportmodular : une modulable sportif

Si l’on vient de voir un casque bien équilibré, passons maintenant à un casque ayant une touche beaucoup plus sportive : l’AGV Sportmodular. Il dispose d’une calotte complètement réalisée en fibre de carbone, avec une construction qu’AGV assure une vraisemblance avec ses modèles pour la piste.

Les intérieurs du Sportmodular comptent eux aussi un caractère sportif. De fait, ses rembourrages intérieurs sont justement une particularité puisqu’ils sont réversibles. Vous pourrez choisir d’utiliser un côté plus « chaud » qui isole davantage du froid et du bruit.

En revanche, si vous le tournez, vous utilisez le côté plus « frais », parfait pour l’été ou si vous parcourez beaucoup de kilomètres. Il ne vous restera plus qu’à choisir votre préférence.

Concernant le reste, il répond parfaitement à toutes nos attentes. Il compte un écran solaire intégré, un grand écran transparent qui permet d’installer un Pinlock, des entrées d’air facile d’utilisation, etc.

Comme on vient de le dire, c’est le plus sportif de tous et son système de sécurité est aussi le plus sûr. Ce casque, en revanche, ne compte pas la double homologation P/J, quelque chose à prendre en compte.

Pour finir avec ce casque, sachez que vous pouvez utiliser le nouvel intercom ARK à l’intérieur.

X-Lite X-1004 Ultra Carbon : un casque modulable design

On change de casque mais on reste au pays de la botte avec le X-Lite X-1004 Ultra Carbon. Il est totalement fabriqué en fibre de carbone. Le X-1004 n’est peut-être pas aussi sportif que le Sportmodular, mais il a lui aussi sa touche sportive.

Le X-1004 ressemble aux modèles racing d’X-Lite comptant la même technologie pour ses intérieurs. Il s’agit de rembourrages réalisés en filament de carbone actif ; un matériau offrant une excellente ventilation et un très bon contrôle de la température intérieure. En plus de ça, il y a un protecteur dorsale amovible, que vous pouvez quitter grâce à la fermeture éclair. Des détails qui montrent un intérieur Premium.

Il compte lui aussi un écran solaire intégré, une lentille antibuée Pinlock et le mécanisme d’ouverture de la mentonnière est très pratique et facilement actionnable, même avec des gants portés.

Quant aux ouvertures des ventilations ou de la visière, elles ne sont pas aussi faciles à utiliser avec des gants portés. Pour terminer, ce casque dispose de la double homologation P/J.

LS2 FF313 Vortex : casque modulable au meilleur rapport qualité/prix

Pour terminer ce classement, on a choisi le casque modulable offrant le prix le plus compétitif de ce comparatif. Il est vrai que la marque LS2, même pour sa gamme Premium, est une marque qui recherche tout le temps le meilleur rapport qualité-prix.

Ce LS2 FF313 Vortex, par conséquent ne ressort pas vraiment au niveau de ses caractéristiques par rapport aux casques que l’on vient de présenter. Mais il n’est pas trop mal non plus, surtout pour son prix. C’est un casque en fibre de carbone, à part la mentonnière qui est en résine thermoplastique. Il dispose d’un écran solaire intégré, on peut aussi installer une lentille antibuée Pinlock, une prédisposition pour l’intercom et d’autres éléments que l’on a vu aussi pour le reste des casques.

Le LS2 Vortex compte aussi la double homologation P/J pour pouvoir circuler avec la mentonnière ouverte et la fermeture est une jugulaire micrométrique en acier. En résumé, on peut dire qu’avec ce casque LS2 a travaillé pour offrir un casque très complet pour moins de 400€, étant l’un des plus économiques de ce comparatif de casques modulables Premium.

Quel est le meilleur casque modulable ? 

En résumé, on a six casques, comptant des caractéristiques communes ; choses qui sont réellement un must pour un casque modulable et qui répond à l’objectif d’offrir plus de confort et de fonctionnalité pour faire beaucoup de kilomètres mais aussi pour des petits trajets du quotidien.

La différence se trouve dans les petits détails. L’AGV Sportmodular et l’X-Lite X-1004 Ultra Carbon sont des casques modulables cherchant un petit côté sportif ; parfait pour accompagner une naked ou même une racing. D’un autre côté, le Schuberth C4 Pro, est un casque qui se veut totalement Touring offrant une excellente réduction du bruit, qui est certainement le meilleur choix avec le Shoei Neotec 2 pour des longs voyages.

Le Shoei continue d’être le modèle le plus équilibré, un casque que l’on met au centre de ce comparatif, comme une référence. Pour terminer, le LS2 FF313 Vortex est aussi un casque modulable neutre mais offrant un prix beaucoup plus compétitif.

Qu’en pensez-vous ? Lequel est votre préféré ? N’oubliez pas de nous laisser vos réactions dans les commentaires plus bas.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Écrivez votre message s´il vous plaît.
Écrivez votre prénom s´il vous plaît.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par une étoile *

  1. Bernard

    Un comparatif prétendant déclarer un vainqueur parmi différents produits sans tests routiers, quel intérêt ? Sur quoi basez vous vos affirmations? Je suis à la recherche d’un casque modulable, je surf sur le net, et « ailleurs » le Nolan Neotec II se fait allumer par les utilisateurs pour sa mauvaise insonorisation et ici il est encensé? Après un essai devant un ventilateur? Ou une coupe de champagne au service presse de Shark ?

    Répondre
  2. Gille

    merci pour les infos mais comment faire un classement sans essais ???
    Pour le SCHUBERT C4 : t bien mais à signaler que ce casque est lourd, très lourd , un vrai casque lourd. A recommander à ceux qui ont les cervicales solides. A essayer à tout prix avant d’acheter

    Répondre
    • Motocard

      Il est vrai qu’un casque modulable est plus lourd qu’un casque intégral, et par conséquent, pour les personnes sensibles aux douleurs de cervicales il est recommandé de se diriger directement vers un casque intégral !

      Répondre
  3. Benoit

    @ Bernard

    Merci Bernard pour ton commentaire suis d’accord avec toi difficile de trouver un casque potable LOL!
    je pense qu’il faut se fier aux commentaires utilisateurs et non à la presse!!! c’est MARKETING à mort.
    après c’est d’aller essayé un casque par toi même OUI ça reste fastidieux quand tu penses que tu dois faire le trajet aller/retour depuis chez toi plus essais= budget essence LOL! Bref! ton casque va te revenir cher!!!
    il vaut mieux tomber sur le bon du premier coup…………

    Benoit Qui cherche toujours et encore

    Répondre
  4. Laurence

    Et que penser du casque en carbone de BMW???

    Répondre
  5. benoti

    au niveau du bruit quel casque modulaire est le mieux

    Répondre
  6. Pymi

    Bonjour,

    Mon ressenti du Casque C4 Pro acheté en mai 2020, après plus de 1000 km à le (sup)porter.

    Tour de tête : 58 cm (2,5 cm au dessus des sourcils comme précisé dans le guide des tailles).

    1) Taille L : Le casque est difficile à mettre (je l’enfile en mode jet),

    C’est un supplice de mettre ce casque (en écartant bien les deux parties latérales de la coque), qui me compresse le haut du crâne et m’écrase les oreilles (qui sont pourtant petites).

    2) Un casque à plus de 500€ : je ne pense pas être le seul à déplorer un fort bourdonnement dès lors qu’on avoisine les 80 km/h (bruit de soufflerie ou de gros insecte).
    La seule astuce trouvée consiste à ne jamais fermer l’aération présente en haut du casque.
    Ce n’est pas normal, ce bruit est insupportable et assourdissant.

    Cordialement

    Répondre